exemple dcl

exemple dcl

150 150 רונית רפאל

Le langage de contrôle des données (DCL) est utilisé pour contrôler les privilèges dans Database. Deuxièmement, accordez un privilège CREATE TABLE au test ROLE. Langage de contrôle transactionnel. Nous pouvons utiliser T-SQL avec la base de données SQL-Server mais pas avec toutes les autres bases de données. Par conséquent, vous ne pouvez pas restaurer la commande. Sa requête pour trouver des détails à partir de WMI. Vous ne pouvez pas révoquer les privilèges s`ils n`ont pas été initialement accordés par vous. Les privilèges système sont utilisés pour effectuer un type particulier d`action sur les objets, tels que les groupes de cache, les synonymes, les vues matérialisées, les tables, les vues, les séquences, les index, les schémas de réplication et les procédures et fonctions PL/SQL. Les opérations pour lesquelles des privilèges peuvent être accordés ou révoqués d`un utilisateur ou d`un rôle s`appliquent à la fois au langage de définition de données (DDL) et au langage de manipulation de données (DML), et peuvent inclure CONNECT, SELECT, INSERT, UPDATE, DELETE, EXECUTE et USAGE.

Au lieu de cela, SQLite dépend des autorisations de système de fichiers pour définir qui peut ouvrir et accéder à une base de données. La commande REVOKE est utilisée pour supprimer l`accès à la base de données à partir d`un utilisateur précédemment accordé cet accès. L`équivalent d`Oracle à T-SQL est PL/SQL, ou langage procédural/SQL. Nous pouvons accorder ou révoquer le privilège à un rôle comme ci-dessous. Crée des objets dans la base de données ALTER – modifie les objets de la base de données DROP – supprime les objets de la base de données TRUNCATE – supprime tous les enregistrements d`une table et réinitialise l`identité de la table à la valeur initiale. Par exemple, supposons que vous souhaitez accorder à l`utilisateur Joe la possibilité de récupérer des informations à partir de la table des employés dans une base de données appelée HR. privileges: les privilèges définissent les droits d`accès fournis à un utilisateur sur un objet de base de données. Langage de requête structuré (SQL) comme nous le savons tous est le langage de base de données par l`utilisation de laquelle nous pouvons effectuer certaines opérations sur la base de données existante et aussi nous pouvons utiliser cette langue pour créer une base de données. Par conséquent, si vous définissez des rôles, vous pouvez accorder ou révoquer des privilèges aux utilisateurs, accordant ainsi automatiquement ou révoquant des privilèges. Ce sont des opérations de base que nous effectuons sur des données telles que la sélection de quelques enregistrements à partir d`une table, l`insertion de nouveaux enregistrements, la suppression des enregistrements inutiles et la mise à jour/modification des enregistrements existants.

Langage de contrôle des données) 4. Deux types de commandes DCL sont GRANT et REVOKE. Ces instructions gèrent la conception et le stockage des objets de base de données. Salut adilti, il est absolument très bien, vous pouvez utiliser ces commandes sur n`importe quelle plate-forme qui prend en charge SQL Server. Seul l`administrateur de base de données ou le propriétaire de l`objet de base de données peut fournir/supprimer des privilèges sur un objet de base de données. Les privilèges d`objet peuvent être définis comme le droit d`effectuer un type spécial d`action sur des objets tels que des vues matérialisées, des séquences, des schémas de réplication, des groupes de cache, des synonymes, des tables, des vues, etc. Lite n`a pas de commandes DCL car il n`a pas de noms d`utilisateur ou de connexions. Langage de manipulation de données. En outre, ROLLBACK et COMMIT sont également des commandes DCL. Pour effectuer une opération dans la base de données, par exemple pour créer des tables, des séquences ou des vues, un utilisateur a besoin de privilèges.

Il existe deux types de privilèges. Grant Command est utilisé pour offrir un accès ou des privilèges aux utilisateurs sur les objets de la base de données. Moteur de serveur. Vous devez utiliser l`option WITH GRANT avec précaution parce que, par exemple, si vous accordez un privilège SELECT sur la table Employee à User1 à l`aide de l`option WITH GRANT, User1 peut accorder un privilège SELECT sur la table Employee à un autre utilisateur, tel que l`utilisateurd`utilisation, etc. La commande DENY est utilisée pour empêcher explicitement un utilisateur de recevoir une autorisation particulière.

רונית רפאל

לושע ותלברו חשלו שעותלשך וחאית נובש ערששף. זותה מנק הבקיץ אפאח דלאמת יבש, כאנה ניצאחו נמרגי שהכים תוק, הדש שנרא התידם הכייר וק.

לכתבות נוספות של: רונית רפאל

רונית רפאל

לושע ותלברו חשלו שעותלשך וחאית נובש ערששף. זותה מנק הבקיץ אפאח דלאמת יבש, כאנה ניצאחו נמרגי שהכים תוק, הדש שנרא התידם הכייר וק.

לכתבות נוספות של: רונית רפאל

רונית רפאל

לושע ותלברו חשלו שעותלשך וחאית נובש ערששף. זותה מנק הבקיץ אפאח דלאמת יבש, כאנה ניצאחו נמרגי שהכים תוק, הדש שנרא התידם הכייר וק.

לכתבות נוספות של: רונית רפאל
[contact-form-7 404 "Not Found"]